LA PREVENTION DES DEPENDANCES

Avec l'âge, le nombre d'affections augmente : certaines peuvent être prévenues, évitant ou retardant l'apparition de maladies chroniques invalidantes ou la survenue d'une dépendance. C'est ainsi que la prévention vise à diminuer les dépendances pathologiques, à préserver le réseau de soutien familial et à réduire les entrées injustifiées en institution.

Parmi les facteurs de risque d'une dépendance, on retrouve les troubles de l'équilibre et de la marche et les chutes, la dénutrition, l'incontinence, un mauvais respect du traitement thérapeutique ou une complication iatrogénique (complication provoquée par le traitement), l'arthrose et l'ostéoporose, la perte d'audition ou de vision, la dépression et l'isolement social.

Quatre facteurs ont tout particulièrement une incidence considérable, ayant de lourdes conséquences et un fort retentissement sur la qualité de vie : les troubles de la marche et les chutes, la dénutrition, l'incontinence, les problèmes liés à la poly-médication (risques iatrogéniques et observance des traitements ).

 

 

 

 

Aller plus loin

Les troubles de la marche
La dénutrition
L'incontinence urinaire
Les difficultés liées à la polymédication
La déshydratation

Indication ... Le Guide Plan Retraite est un ouvrage d’informations médico-sociales. Les informations médicales qui y sont proposées ne constituent ni directement ni indirectement une consultation médicale et ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation, une visite ou à un diagnostic formulé par votre médecin.

>> Consulter tous nos guides