L’hébergement en institution

Smiling mature woman with adult daughterEn compensant par un soutien éclairé la perte d'autonomie d'une personne âgée, il est possible de lui permettre de vivre la phase ultime de sa vie au domicile. Cependant devant certains problèmes d'ordre médical, social ou psychologique, ce maintien peut se révéler inadapté ou atteindre ses limites : il se pose alors la question de l'orientation en maison de retraite. L'avis de la personne âgée demeure primordial dans cette décision d’orientation en institution, cependant les troubles du jugement, l’altération des fonctions cognitives et parfois même le déni, peuvent être autant d'éléments qui ne lui permettent pas de choisir objectivement la solution la plus adaptée à sa situation. Dans de telles circonstances, l'aide et l'appui de professionnels avisés sont précieux pour l’entourage afin d'anticiper les limites du maintien à domicile. La décision d’orientation en institution est souvent difficile à prendre, tant pour la personne âgée elle-même, que pour ses proches qui culpabilisent.

Les différents types d’établissements

L'orientation en institution est souvent conditionnée par une perte d'autonomie avec une altération plus ou moins importante des fonctions cognitives et/ou motrices. Le choix de l'établissement doit reposer sur une réponse adaptée aux besoins médicaux de la personne âgée et à leurs évolutions, mais d'autres paramètres comme le contexte social, familial, économique, doivent être pris en considération. Face à un grand choix d'établissements, il n'est pas facile de s'y retrouver, il existe pourtant une solution appropriée en fonction de chaque situation donnée.

pub_int_choisir Maisons de retraite de Paris 75

Maisons de retraite des Yvelines 78

Maisons de retraite Essonne 91

Maisons de retraite des Hauts de Seine 92

Maisons de retraite du Val de Marne 94

guide_plan_retraite